Les propriétés antiseptiques de l’argent ont été utilisées depuis l’Antiquité. Il existe de multiples traces de ses diverses utilisations à travers l’histoire et les civilisations. Ces capacités, reconnues par nos ancêtres depuis des millénaires, sont confirmées par différentes études scientifiques contemporaines. Au fil des ans, cet antibiotique naturel a été remplacé par les antibiotiques de synthèse connus de nos jours. Explorons maintenant les différentes propriétés et avantages de l’argent colloïdal. 

Parlons argent

L’argent colloïdal, aussi appelé eau d’argent, est un liquide incolore à base d’eau distillée pure qui contient des particules d’argent en suspension. Le terme colloïdal fait référence à un liquide contenant de petites particules en suspension : les colloïdes d’un diamètre de 1 micron à 1 nanomètre.  L’argent, insoluble dans l’eau, y est donc en suspension sous forme de particules extrêmement fines. Dans cet article complet, vous pourrez avoir plus d’infos sur le sujet.

Lire également : Quelle forme de CBD consommer pour lutter contre le stress ?

Dès le Vᵉ siècle avant Jésus-Christ, Hippocrate, le père de la médecine moderne, se servait des préparations d’argent pour le traitement des ulcères et privilégier la cicatrisation des plaies. 

Au Moyen Âge, l’argent était aussi utilisé par les alchimistes pour ses vertus anti-infectieuses. Dans le même temps, les familles nobles mangeaient aussi souvent dans des couverts et des récipients pour la prévention des maladies et du prolongement de l’espérance de vie.  

A lire aussi : Comment choisir le meilleur centre dentaire à Strasbourg ?

Bienfaits et utilisation de l’argent colloïdal

Bien que banni à la vente en France pour un usage interne, l’argent colloïdal est vu par beaucoup telle une solution naturelle par rapport aux antibiotiques. Il présente aussi de nombreux avantages lorsqu’il est utilisé à l’extérieur. Selon de nombreux scientifiques, les vertus de l’argent colloïdal seront nombreuses, voici quelques-unes : 

  • Il est antiviral dans le traitement de l’herpès et des verrues,
  • Il a des propriétés antifongiques,
  • Il stimule la cicatrisation dans le cadre des maladies de peau,
  • Il a un effet apaisant sur les démangeaisons,
  • Il réduit l’inflammation, plus spécifiquement la peau,
  • Il prévient la grippe et le rhume. 

Quels sont les risques ?

Selon la communauté scientifique, l’utilisation de l’argent colloïdal dans le traitement de diverses maladies décrites ci-dessus offre peu de risques d’effets secondaires. Cependant, s’il est consommé régulièrement et à fortes doses, l’argent colloïdal peut entraîner un risque accru d’argyrisme. Il s’agit d’une réaction secondaire de la peau virant au bleu qui ne peut pas être guérie. Cette accumulation de dérivés d’argent se trouve dans diverses cellules : moelle osseuse, foie, qui joue un rôle immunitaire pour l’organisme.  

Les précautions d’emploi

Sur le marché de la médecine naturelle, nombreux types de produits sont commercialisés sous le nom d’argent colloïdal. Il est apparu que certaines solutions étaient en réalité constituées d’argent ionique ou protéiné. 

Ce sont des variantes moins efficaces de l’argent colloïdal. Par conséquent, avant de sélectionner un produit, il est conseillé de vérifier sa composition exacte. En outre, pour être efficace et sans danger, la concentration en particules d’argent est un facteur important. Le critère de la norme est que la dose de l’argent est de 20 ppm.