Le CBD est une substance naturelle qui est utilisée à des fins thérapeutiques pour soulager plusieurs symptômes comme la douleur, l’anxiété, etc. Ses diverses propriétés bénéfiques pour tous en font un sujet d’intérêt dans le domaine de la santé mentale et du bien-être. Quelle est donc l’utilisation thérapeutique de cette substance naturelle ?

Le CBD dans le traitement de l’épilepsie

Le CBD présente de nombreux avantages pour la santé en raison de son interaction avec le système nerveux du corps endocannabinoïde (SEC). Vous pouvez en savoir plus sur les meilleurs sites de CBD qui proposent des produits pour l’utilisation thérapeutique du CBD en cliquant sur le lien suivant: https://www.biovida.fr/quel-est-le-meilleur-site-de-cbd-et-comment-choisir.html .

Le SEC est constitué d’endocannabinoïdes, des molécules messagères naturelles, et de neurorécepteurs. Ces neurorécepteurs, appelés CB1 et CB2, se trouvent dans le système nerveux central (cerveau et moelle épinière) ainsi que dans tout le corps, y compris les cellules immunitaires.

Des études scientifiques ont déjà démontré que le CBD peut réduire, voire stopper la fréquence des crises chez les personnes épileptiques. Le syndrome de Dravet et le syndrome de Lennox-Gastaut, ont montré que le CBD pourrait réduire la fréquence des crises chez certains patients. 

Ce résultat est lié à la localisation des récepteurs endocannabinoïdes CB1 dans le cerveau. Ainsi, les scientifiques suggèrent que le système endocannabinoïde peut influencer le seuil de crise, contribuant ainsi aux effets bénéfiques du CBD dans le traitement de l’épilepsie.

Les effets du CBD sur les troubles mentaux

Plusieurs recherches suggèrent que le CBD pourrait avoir des effets bénéfiques sur les troubles mentaux tels que l’anxiété et la dépression. Des études ont montré que le CBD pourrait avoir un impact sur les récepteurs sérotoninergiques, qui sont liés à la régulation de l’humeur et des émotions. 

Les propriétés anxiolytiques et antidépressives du CBD ont conduit à son utilisation dans des traitements complémentaires pour aider à atténuer les symptômes de ces troubles. Dans des études réalisées sur des animaux, l’administration systémique de CBD a été associée à une diminution des neurones liés à la peur.

De plus, lorsque le CBD était directement perfusé dans les neurones de l’amygdale, cela a entraîné une réduction des comportements liés à l’anxiété. Un autre modèle animal a révélé que le CBD modifie le flux sanguin cérébral dans des zones du cerveau impliquées dans les symptômes d’anxiété, notamment l’amygdale, l’hippocampe, l’hypothalamus et le cortex.

Diverses études menées sur des sujets humains ont également rapporté des résultats positifs du CBD dans le traitement des troubles anxieux. Des études d’imagerie cérébrale se sont particulièrement penchées sur l’effet du CBD sur l’amygdale, révélant une réduction de son activation après l’administration de CBD.

L’utilisation du CBD dans la gestion du stress

Le CBD a également été étudié pour son rôle potentiel dans la gestion du stress post-traumatique (SSPT). Des recherches suggèrent que le CBD peut influencer les processus de consolidation de la mémoire liés aux expériences traumatiques, ce qui pourrait potentiellement réduire les symptômes associés au SSPT. 

Les propriétés anxiolytiques du CBD peuvent également contribuer à atténuer l’anxiété. La présence des récepteurs endocannabinoïdes CB1 dans des régions clés du cerveau telles que l’amygdale, l’hippocampe et le cortex cingulaire (structures encéphaliques régulant l’anxiété) indique l’implication du système endocannabinoïde dans le contrôle du stress.

Le stress est une manifestation somatique d’une pathologie mentale. Dans ces situations, les chercheurs ont identifié un déficit en sérotonine, caractérisé par une concentration cérébrale insuffisante de ce neurotransmetteur étroitement lié à l’humeur, au sommeil et au comportement agressif.