La thérapie EMDR (Eye Movement Desensitization and Reprocessing) est une approche innovante de la psychothérapie qui a pour objectif d’apaiser les symptômes liés aux traumatismes. Au fil du temps et des recherches, ce traitement s’est révélé très efficace. Il est cependant de notoriété publique qu’il faut bien connaître un traitement pour l’essayer. Quelles sont alors les informations essentielles à retenir de la thérapie EMDR ? 

Qu’est-ce que la thérapie EMDR ?

En 2023, pour bénéficier d’un suivi efficace, il est crucial de trouver des spécialistes comme celui présenté par https://psychologue-begaud.fr. Il faut quand même rappeler que l’origine de la thérapie EMDR remonte dans les années 1980. 

Cela peut vous intéresser : Ventre qui gargouille et selle jaune : quelles sont les causes et les moyens de traitement ?

En effet, c’est à cette période que Francine Shapiro a découvert une approche psychothérapeutique fondée sur le principe de la stimulation bilatérale de l’hémisphère cérébral. Il faut dire que ladite approche vise à atténuer les émotions négatives associées à des souvenirs traumatisants. 

Plus encore, l’EMDR favorise leur retraitement adaptatif pour permettre aux personnes traumatisées de vivre une existence agréable par la suite. Pour information supplémentaire, cette méthode s’est révélée efficace pour traiter plusieurs types de troubles émotionnels, surtout ceux qui concernent les traumatismes et les troubles anxieux.  

Avez-vous vu cela : Réveillez votre énergie naturellement avec le tongkat ali

Quelle est l’importance de l’EMDR dans le traitement des traumatismes et des troubles anxieux ?

L’EMDR occupe une place centrale et cruciale dans le domaine du traitement des traumatismes et des troubles anxieux. Une telle efficacité réside dans la capacité qu’elle offre aux professionnels à cibler les racines profondes des émotions négatives. 

Grâce à ce point, ces professionnels ont une plus grande facilité à guider leurs patients sur la voie de la guérison durable et de l’amélioration significative de leur qualité de vie. À noter que l’impact de traumatismes, qu’ils soient du fait d’événements ponctuels ou de situations périodiques, peut s’ancrer très profondément dans la psyché de la personne qui la vit. 

Dans les faits, ce traumatisme se révèle par des souvenirs douloureux et des émotions intenses. Toutes ces manifestations associées aux expériences passées peuvent entraîner une série de symptômes invalidants comme :

  • des cauchemars récurrents ; 
  • des flashbacks ;
  • une hypervigilance ; 
  • une anxiété extrême. 

Ainsi, la personne traumatisée reste constamment sur le qui-vive. Elle n’arrive donc pas à profiter de l’existence, et c’est à ce point nommé que la thérapie EMDR entre en jeu de manière significative. Cette dernière, grâce à une méthode de stimulation bilatérale, aide la personne à débloquer les émotions négatives, à les retraiter et à les évacuer. 

Quelques cas d’études d’utilisation de cette thérapie

Au fil des années, il y a eu plusieurs cas d’études pour illustrer le succès et l’efficacité de la thérapie EDMR. Toutefois, les plus récurrents sont sans nul doute : 

  • les vétérans de guerre qui souffrent de troubles de stress post-traumatique (TSPT) ont remarqué une amélioration significative de leur mode de vie après ce traitement ; 
  • les victimes d’agression sexuelles ont témoigné d’une réduction de leur anxiété et d’une amélioration de leur qualité de vie en général. 

Il faut donc retenir que l’EMDR permet à la personne qui la suit de travailler sur le blocage psychologique qui l’empêche de traiter les émotions qui l’animent. Ensuite, il lui est plus facile de libérer les émotions négatives et de reprendre une vie plus normale et plus calme. 

Quels sont les profils types qui peuvent utiliser l’EMDR ?

La thérapie EMDR convient à un large éventail de personnes, qu’il s’agisse d’enfant souffrant d’un traumatisme refoulé ou d’un adulte en butte avec des souvenirs douloureux. Elle concerne encore plus les personnes qui présentent des symptômes tels que des cauchemars récurrents, des flashbacks, une hypervigilance ou des évitements fréquents. 

Du reste, pour espérer un bon résultat et avant de décider d’aller vers un professionnel, il est à noter que l’EMDR implique une sincérité absolue. En d’autres mots, le patient doit être prêt à faire face aux émotions qui émergent durant le traitement.  

Quelles sont les méthodes de traitement utilisées dans le cadre de l’EMDR ? 

Le traitement EMDR se déroule généralement en huit phases. Après l’évaluation et l’établissement de la relation thérapeutique, le thérapeute guide le patient à travers des séances de retraitement des souvenirs traumatiques. 

Ce sont des séances pendant lesquelles le thérapeute aide le patient, en effectuant un balayage rapide du mouvement de ses yeux. Il peut aussi utiliser d’autres formes de stimulation bilatérale. Pour conclure, la thérapie EMDR est idéale pour apaiser les symptômes d’un traumatisme. Toutefois, rappelons que ce résultat n’est possible qu’avec un thérapeute expert et compétent.