Les complications de la diverticulose colique peuvent être sérieuses et potentiellement mortelles. La présence de petites excroissances sur la paroi du côlon, appelée diverticulose colique, est une affection très répandue chez les personnes âgées. Malheureusement, elle peut causer des infections, des abcès, des hémorragies et même une perforation du côlon si elle n’est pas diagnostiquée ou traitée à temps. Mais il est possible d’enrayer le risque de développer une diverticulose colique grâce à un régime alimentaire riche en fibres et des changements de mode de vie adaptés. Dans cet article, nous explorerons en détail les causes, symptômes, diagnostic et traitement de la diverticulose colique afin que vous puissiez prendre les bonnes mesures pour protéger votre santé.

Diverticulose – Causes, symptômes, diagnostic et traitement

La diverticulose est une maladie du côlon caractérisée par la présence de petites excroissances sur la paroi du côlon, appelées diverticules. La plupart des cas sont asymptomatiques et ne nécessitent pas de traitement, mais ils peuvent entraîner des complications telles qu’une infection, une perforation ou un rétrécissement du calibre du côlon.

Lire également : Diabète : Variétés, signes et solutions efficaces

Facteurs de risque

Les facteurs de risque pour la diverticulose comprennent l’âge avancé, le tabagisme, l’obésité et un faible apport en fibres alimentaires. Les personnes âgées sont plus susceptibles de développer la maladie que les jeunes adultes.

Les personnes qui fument sont également à plus haut risque de développer une diverticulose.

A lire également : Diarrhée : Comprendre les causes, solutions efficaces et mesures préventives

Complications

Les complications possibles associées à la diverticulose comprennent une hémorragie, une infection (diverticulite), un abcès ou une péritonite (inflammation du tissu abdominal). Dans certains cas rares, les diverticules peuvent se boucher et provoquer un rétrécissement du côlon (sténose) ou une obstruction intestinale.

Symptômes et diagnostic

Asymptomatique

Dans la plupart des cas, la diverticulose est asymptomatique et ne nécessite pas de traitement. Cependant, il est important d’être conscient des symptômes afin de reconnaître tout changement qui pourrait indiquer une complication.

Présence de symptômes

Si des symptômes surviennent, ils peuvent inclure des douleurs abdominales intermittentes ou chroniques, des ballonnements et des gaz, ainsi que des selles molles ou diarrhée. Dans certains cas rares, les patients peuvent également souffrir d’une constipation.

Un test sanguin peut être effectué pour vérifier si le patient a une infection bactérienne ou inflammatoire.

Des tests supplémentaires peuvent être nécessaires pour confirmer le diagnostic, notamment une coloscopie ou une radiographie abdominale. Une coloscopie est un examen endoscopique qui permet de visualiser l’intérieur du côlon et de détecter la présence de diverticules. Une radiographie abdominale peut également être utilisée pour diagnostiquer la maladie.

Traitement

Régime alimentaire

Un régime alimentaire riche en fibre peut aider à prévenir la diverticulose et à soulager les symptômes associés. Les aliments riches en fibres comprennent les fruits, les légumes, les grains entiers et les produits laitiers faibles en gras.

Traitement médicamenteux

Les médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) sont souvent prescrits pour soulager la douleur et l’inflammation associées à la diverticulose. Dans certains cas, des antibiotiques peuvent être nécessaires pour traiter une infection bactérienne.

Interventions chirurgicales

Dans les cas graves ou compliqués, une intervention chirurgicale peut être nécessaire pour retirer le tissu infecté ou abîmé.

La chirurgie est généralement réalisée par laparoscopie ou par coelioscopie, ce qui permet au chirurgien d’accéder aux organes internes sans avoir à effectuer une grande incision sur le ventre du patient. La procédure consiste généralement à enlever la partie affectée du côlon (sigmoïde).